dating websites
free online dating sites
100 free dating sites

Par France Hatron 

Reaching affiche 2

 

Age : A partir de 15 ans

Sortie : 20 août 2014 

Durée : 1h44 

Un film brésilien

Genre : Drame romantique, biopic 

Réalisation :  Bruno Barreto 

Distribution : Gloria Pires, Miranda Otto, Tracy Middendorf, Marcello Airoldi… 

 

Central Park, 1951. Elisabeth Bishop lit son poème Un art à son ami poète Robert Lowell. Il n’est pas convaincu. En panne d’inspiration, la jeune femme rejoint le Brésil où l’accueille une ancienne amie, Mary, qui vit en couple avec Lota, une architecte renommée, fière et autoritaire. Le trio est installé dans la splendide demeure de Lota, nichée en pleine nature au dessus de Petropolis. Lota réalise qu’Elisabeth est alcoolique. Rien n’arrête son attirance pour elle. Elisabeth cède à ses avances. Mary ouvre les yeux sur la situation et part réfléchir à Rio. A son retour, Mary accepte la proposition de Lota de vivre à côté d’elle, d’élever l’enfant qu’elles adopteront et de s’accommoder de la présence d’Elisabeth.

Reaching for the moon 2Le bébé arrive sous l’œil triste et jaloux d’Elisabeth qui écrit beaucoup et boit du whisky sans fin. En 56, elle gagne le Pulitzer pour Nord Sud. Quand Carlos Lacerda, un ami écrivain de Lota, se porte candidat au poste de gouverneur de l’état de Rio, elle lui demande de construire un parc tel que Central Park, espérant ainsi combler Elisabeth. Des années durant Lota fait équipe avec Mary pour superviser la construction du parc Flamengo. Elisabeth, empêtrée dans son mal de vivre, regagne New York pour y enseigner pendant six mois. Elle apprend l’internement de Lota pour dépression. Dès lors, Mary fait tout pour casser la relation amoureuse de sa rivale…  Reaching for the moon 3

Pour son 18e long métrage, Bruno Barreto a adapté, en prenant quelques libertés, le best seller de la brésilienne Carmen L. Oliveira Rare and Commonplace Flowers : The Story of Elizabeth Bishop and Lota de Macedo Soares. Le film se concentre sur l’histoire amoureuse de ces deux femmes, éperdument libres pour l’époque, qui se sont nourries l’une de l’autre pour trouver leur inspiration. Chacune éprouvant des sentiments forts mais pas inconditionnels, elles n’ont rien pu lâcher de leur ambition. Elisabeth Bishop a sombré dans l’alcoolisme et Lota dans la dépression.

Reaching for the moon 4Toute l’histoire est articulée autour de la volonté de Lota de tout contrôler chez Elisabeth et Mary, sur le plan personnel et professionnel. On comprend cela quand Lota annonce : « Je veux tout ce que je peux avoir ».

De facture classique, le film regorge de ressorts dramatiques, temporisés par l’interprétation magistrale des deux actrices principales et par leur sensualité. Gloria Pires donne à Lota toute son incandescence et sa vitalité et Miranda Otto offre à Elisabeth une grâce dissimulée et une fragilité à fleur de peau que son talent ne parvient pas à estomper.

Reaching for the moon 5

 

 

 

 

 

 

Barreto dévoilant peu de repères dans le temps, on perd en concentration à force de deviner les époques. Une façon sans doute pour lui de rester libre par rapport à la chronologie de certains épisodes marquants de la vie de ses protagonistes. On pense par exemple au National Book Award que Bishop a reçu en 1970, soit quatre ou cinq ans après le moment choisi dans le film. De même, la mort de Lota ne fut en réalité pas aussi soudaine qu’à l’écran. Mais, peu importe les détails, la magie de la fiction fait son œuvre ici.

Laisser un commentaire

*