100 free dating sites
free online dating websites
top online dating sites

 

Affiche Cannes 2012

 

 

 

 

 

 

 

Ce site a été créé par France Hatron, journaliste pigiste en presse écrite et en radio depuis une quinzaine d’années.

Ses chroniques et reportages dans des festivals de cinéma en France et à l’étranger ont été diffusés dans l’émission hebdomadaire de RFI, Cinéma d’aujourd’hui cinéma sans frontières pendant trois ans, jusqu’à l’arrêt du magazine le 25 mars 2012.

Pour la FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique), France Hatron est membre de jurys de la presse dans des festivals internationaux : Taipei à Taïwan (2012), Cottbus en Allemagne (2010) en tant que Présidente du jury, Moscou (2010), San Sebastian en Espagne (2009), Toulouse (2009), Kiev en Ukraine (2008), Ankara en Turquie (2008), Varsovie (2007), Wiesbaden en Allemagne (2007), Genève (2006), Cluj en Roumanie (2006), Bratislava en Slovaquie (2005).

Ses comptes rendus de festivals et critiques de films en compétition sont publiés en anglais sur le site : fipresci.org

France écrit aussi dans Les Fiches du Cinéma et a notamment collaboré à la rédaction de La Saison Télévision, livre annuel d’analyse critique des programmes de télévision, dirigé par Christian Bosséno, de 2005 à 2009. Elle a aussi été membre du jury du Prix Télévision du Syndicat de la Critique de Cinéma et des Films de Télévision de 2005 à 2013.

France Hatron assure la rédaction en chef de ce site, entourée de critiques et de passionnés de cinéma curieux.

 

Olivier Pélisson est journaliste et critique de cinéma. Au fil des ans, il collabore à ZurbanMonsieurcinéma.com, DvdLive et travaille actuellement pour Bande à PartCanalplus.fr etLeCinémadanslesyeux.com. Il a également été programmateur du Festival du Film de Paris et juré aux Lutins puis à Toulouse et Poitiers. Par ailleurs, il participe, comme auteur, au collectif Le Dictionnaire Eustache (éditions Léo Scheer) et a adapté au théâtre, en portugais du Brésil, Le Rossignol se tait à l’aube d’Elsa Triolet. Olivier Pélisson est aussi membre du comité de sélection de La Semaine de la Critique pour le Festival de Cannes 2015.

 

Bahia Allouache estune éminente journaliste spécialisée dans le cinéma et la musique. Elle a collaboré et animé l’émission, aux côtés de Catherine Ruelle pendant 6 ans. Elle écrit occasionnellement pour site lecinemadanslesyeux.com depuis début avril 2012. Avant d’intégrer RFI, Bahia  avait fait ses débuts à la rédaction de TSF JAZZ.

Journaliste-reporter, elle a parcouru l’Europe et l’Afrique, en poursuivant, en parallèle, des collaborations avec d’autres media (France Culture, Radio Nova…).

Ses sujets de prédilections sont les cinémas du Sud et d’auteur, les musiques afro-américaines et les cultures urbaines.

En 2011, Bahia a réalisé son premier court métrage qui a été sélectionné au Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand. En 2014, elle a réalisé son premier long métrage,

 

L’une des dernière en date à avoir rejoint lecinemadanslesyeux.com : l’illustre Catherine Ruelle. Elle a rejoint Radio France en 1969, puis en 1971 la direction qui allait devenir RFI et au sein de laquelle elle a travaillé comme journaliste, avant de se spécialiser dans le cinéma en 1973, et de produire, Dialogues, Cinémas sans frontières et L’actualité du Cinéma.
Critique dans de nombreuses publications (« Afrique-Asie », « Le Monde diplomatique »), fondatrice de l’association Racines, qu’elle préside depuis 1984, Catherine Ruelle a réalisé festivals et manifestations consacrés aux cinématographies du Monde Noir – « Racines Noires, rencontre des cinémas du Monde Noir », « Ciné-Contes » avec Makéna Diop, et le Ciné-Club Afrique à Paris, depuis 2005.
Depuis 1979, elle est Présidente, Organisatrice ou membre du jury de festivals internationaux de films à Paris, Cannes, Milan, Genève ou au Fespaco.

En 1980, elle a co-organisé le premier « festival de tous les temps en Europe » qui célébrait des cinéastes indépendant noirs américains.
Elle a aussi co-fondé, en partenariat avec le célèbre réalisateur sénégalais Mahama Traoré, « le prix spécial Djibril Diop Mambety » au Festival de Cannes.

Elle a co-écrit plusieurs ouvrages (dont CinemAction en 1978, avec Guy Hennebelle, La Naissance du cinéma africain, avec Alessandra Speciale, Turin, 1998) et réalisé avec le journaliste camerounais Samé Ngosso une étude sur le cinéma et la Télévision en Afrique (Unesco, 1982)…

En 2008, Catherine a été nommée Directrice Artistique du « Midsummer’s Night Dream Digital Film Festival à Paris ».
En tant que journaliste à RFI, elle fut aussi la Présidente d’Honneur de la 8 édition du Festival International du Film Panafricain de Cannes du 13 au 17 avril 2011. 

 

Pourquoi cette appellation lecinemadanslesyeux.com ?

Parce que c’est le titre d’un film de Gilles Jacob (une compilation de 40 ans de festival de Cannes) qui évoque, selon nous, à la perfection ce que devient notre vie quand on a la chance de la traverser avec le cinéma dans les yeux. Voir un film, c’est effectuer un voyage. Voir un film de plus, c’est aller un peu plus loin dans son tour du monde, en découvrant de nouvelles cultures, de nouveaux regards et de nouvelles sensibilités de cinéastes. C’est aussi se forger un esprit critique, un esprit qui rend libre.

Le site lecinemadanslesyeux.com est né de trois constats : nous n’avons pas tous la même culture générale et cinématographique, ni les mêmes goûts, ni la même sensibilité. Et si la critique de cinéma suscite autant de polémiques parmi les spectateurs et les cinéastes, c’est parce qu’elle ne prend pas toujours en compte chaque indicateur nécessaire pour analyser, chroniquer, voire coter un film au mieux.

La subjectivité d’un critique étant influencée de toute évidence par ses propres goûts, son parcours, sa sensibilité, mais aussi par la ligne éditoriale de son média qui va privilégier plutôt les valeurs artistiques, les valeurs humaines, voire morales d’un film, ou les têtes d’affiches « bankable », ou encore son potentiel à atteindre les sommets du box office.

En ce sens, sans imposer nos choix aux spectateurs, nous avons pour ambition de les guider dans les leurs avec des indicateurs subjectifs qui tiendront compte tant des valeurs artistiques et humaines des films que de leur influence sur notre état émotionnel.

Il ne s’agit en aucun cas d’apporter un jugement moral, mais de discerner par exemple une violence psychologique montrée avec plus ou moins de complaisance, ou encore de déceler derrière un film d’une rare violence un chef d’œuvre qui, avec quelques clefs de lecture, apparaîtra moins dur qu’il n’y paraît, parce que le cinéaste aime ses personnages et qu’il fait passer un vrai message.

Les critiques ont souvent tendance à dire qu’un film qui leur plaît est un film qui les émeut… Et l’émotion n’a souvent rien à voir avoir le sujet raconté, seulement avec la manière dont il est traité.

En plus de sa rubrique « Critique », le site propose aussi les rubriques « Interviews », « Perles encore inédites en France » qui comporte des critiques de films découverts dans des festivals de cinéma, à l’étranger ou en France , une section « Revue de festivals » dans laquelle figureront des compte rendus de festivals et une icône « Droit à la parole » qui vous permet d’entrer en contact avec la Rédaction du site.

Chers lecteurs, nous espérons vous guider le mieux possible dans vos choix et vous remercions par avance de nous encourager et de nous lire, toujours avec le cinéma dans les yeux

 

Photo RFI

De g. à d. :
Cécile Fournier, Catherine Ruelle et France Hatron.
Cinéma d’aujourd’hui, Cinéma sans frontières initiée et présentée par Catherine Ruelle, a fermé officiellement ses écrans les 24 et 25 mars 2012 sur l’antenne de RFI.